Alice

Accueil>Alice Lebert

À propos de Alice Lebert

Cet auteur n'a pas encore renseigné de détails.
Jusqu'à présent Alice Lebert a créé 23 entrées de blog.

Un nouveau cas de déblocage anticipé de l’épargne salariale

Les divorces et séparations après des violences conjugales font désormais partie des cas de déblocage anticipé de l'épargne salariale. Une situation de violence conjugale permet désormais de demander la liquidation anticipée de droits acquis au titre de la participation financière dans l'entreprise ou de ceux figurant sur un plan d'épargne salariale. Selon un décret paru samedi au Journal officiel, à compter du 7 juin 2020, les violences commises contre le titulaire des droits financiers par son conjoint, son concubin ou son partenaire lié par un Pacs doivent donner lieu soit à une ordonnance de protection au profit de l'intéressé délivrée par le juge aux affaires familiales, soit, lorsque les faits relèvent du Code pénal, à une alternative aux poursuites, à [...]

Un nouveau cas de déblocage anticipé de l’épargne salariale2020-06-10T16:37:42+02:00

Délais de paiement encore en hausse

Pour la seconde édition de son baromètre annuel consacré aux délais de paiement chez les TPE-PME, la solution de gestion d’entreprise Sellsy s’est associée à la fintech GoCardless, spécialisée dans les prélèvements bancaires et les paiements récurrents. Si les délais de paiement pratiqués sont de 35 jours en moyenne, l’étude révèle que près de la moitié des professionnels interrogés (49%) a constaté une hausse de ces délais au cours des 5 dernières années, soit 3 points de plus qu’en 2019. La période de confinement a également renforcé cette tendance : 48% du panel interrogé a constaté une augmentation des délais de paiement ces deux derniers mois. La crise liée à la pandémie a également impacté les revenus de la majeure [...]

Délais de paiement encore en hausse2020-06-10T16:37:43+02:00

L’obligation alimentaire est-elle applicable aux couples pacsés ?

Dans une question ministérielle, un député a soulevé le problème de l'obligation alimentaire envers un ascendants pour les couples pacsés. Sur ce sujet la ministre a donc précisé qu'aux termes des articles 205 et 206 du code civil, les gendres et belles-filles sont tenus d'une obligation alimentaire à l'égard de leurs beaux-parents. Cette obligation est réciproque de sorte que les gendres et belles filles, en état de besoin, peuvent également faire valoir leur créance alimentaire à l'égard de ceux-ci. S'il est vrai que ni les concubins, ni les couples pacsés ne sont tenus d'une telle obligation, ni ne bénéficient d'un tel droit, il ne peut être fait état d'une rupture d'égalité dès lors que les uns et les autres ne [...]

L’obligation alimentaire est-elle applicable aux couples pacsés ?2020-06-10T16:37:43+02:00

Retraite : l’Allocation équivalent retraite est revalorisée

L’AER est destinée aux demandeurs d’emploi n’ayant pas atteint l’âge de la retraite mais justifiant des trimestres requis pour avoir une retraite à taux plein. Supprimée en 2011, l’AER continue d’être versée aux personnes dont les droits à cette prestation ont été ouverts avant le 1er janvier 2011, et ce, jusqu’à l’expiration de leurs droits. Versé par le Pôle emploi, le montant de l’Allocation équivalent retraite (AER) est revalorisé de 0,9 %, passant à 36,50 € par jour depuis le 1er avril 2020, contre 36,17 € l’an dernier Le montant de cette aide dépend des ressources du demandeur et de son conjoint, partenaire pacsé ou concubin. Toutes les ressources soumises à impôt sur le revenu sont prises en compte, à [...]

Retraite : l’Allocation équivalent retraite est revalorisée2020-06-10T16:37:43+02:00

LEP : Decalage des déclarations de justificatifs

Les titulaires d'un LEP ont jusqu'au 30 septembre pour justifier leur droit. En principe, au 31 mars de la deuxième année d'ouverture d'un LEP, un titulaire d'un livret d'épargne populaire doit produire la preuve qu'il remplit les conditions pour en bénéficier.La date butoir en 2020 est exceptionnellement décalée au 30 septembre, ce qui laisse donc six mois supplémentaires à l'épargnant qui n'aurait pas pu effectuer la démarche en raison de l'état d'urgence sanitaire. Le report au 30 septembre vaut aussi pour les établissements dépositaires de comptes sur livret d'épargne populaire qui sont donc tenus de solder d'office à cette date les comptes pour lesquels les justifications annuelles requises n'auront pas été produites ni pour l'année précédente ni pour l'année en [...]

LEP : Decalage des déclarations de justificatifs2020-06-10T16:37:43+02:00

Lancement reporté pour les dons directs depuis un LDDS

Un retard technique pour les dons directs depuis un LDDS. Dans l'emballement de la crise sanitaire, une disposition avait prévue de permettre aux épargnants de faire preuve de solidarité et de générosité. Il s'agissait de donner la possibilité aux détenteurs d'un livret de développement durable et solidaire d'effectuer un don en faveur d'un acteur de l'économie sociale et solidaire. Ce principe aurait du être mis en place le 1er juin. Mais finalement, l'entrée en vigueur du dispositif est reportée au 1er octobre prochain. Pour justifier le report, le Gouvernement a invoqué un retard technique de mise en place lié à l'épidémie de Covid-19.

Lancement reporté pour les dons directs depuis un LDDS2020-06-10T16:37:43+02:00

La crise sanitaire a t-elle rendu les Français plus généreux ?

Comment la générosité des Français se manifeste-t-elle en ces temps troublés de crise sanitaire ? Quel impact aura-t-elle à plus long terme ? C’est sur cette thématique qu’Apprentis d’Auteuil s’est penché dans sa dernière enquête menée par l’institut de sondage Ipsos. Décryptage des résultats. L’enquête balaie des champs très divers : de la générosité durant le confinement, en passant par les gestes solidaires plébiscités par les Français, sans oublier une réflexion plus large sur le devenir de la générosité en France. La crise aura révélé un élan de générosité sans pareil, sous diverses formes. 65 % des Français ont eu envie d’être plus solidaires. Et de fait, ils ont eu environ 2,3 gestes solidaires durant la période du confinement. Depuis [...]

La crise sanitaire a t-elle rendu les Français plus généreux ?2020-06-10T16:37:43+02:00

Bourse : Les ventes à découvert de retour

L'Autorité des marchés financiers (AMF) a annoncé lundi suspendre l'interdiction des positions courtes (vendeuses) nettes face à la normalisation des indicateurs de risque sur le marché français. L'interdiction, qui avait été mise en œuvre le 17 mars puis prolongée, sera levée le 18 mai à 23h59, précise l'AMF dans un communiqué. Une décision similaire sera appliquée en Autriche, en Belgique, en Espagne, en Grèce et en Italie. "Le régulateur continue à suivre attentivement l'évolution des marchés et reste en relation étroite avec les autres autorités", ajoute l'AMF.

Bourse : Les ventes à découvert de retour2020-06-10T16:37:43+02:00

Les SCPI résistantes avant la crise

Selon le dernier communiqué de l’Aspim, les SCPI et OPCI Grand Public ont collecté 3,8 Md€ au premier trimestre 2020, un volume en hausse de 47% sur douze mois. Un 1er trimestre est à la fois très satisfaisant et très prudent pour l’avenir. « En dépit du contexte, la collecte s’est poursuivie en avril, mais comme attendu, son rythme est très inférieur à celui de la période avant confinement » déclare son Président. Jusqu’à présent, on n’observe pas de mouvement de retraits. Une excellente performance que Frédéric Bôl, Président de l’ASPIM, relativise en estimant que «il est encore trop tôt pour mesurer les conséquences des crises sanitaire et économique sur le secteur et la performance des fonds ». Cela d’autant [...]

Les SCPI résistantes avant la crise2020-06-10T16:37:43+02:00

Les SCPI résistante avant la crise

Selon le dernier communiqué de l’Aspim, les SCPI et OPCI Grand Public ont collecté 3,8 Md€ au premier trimestre 2020, un volume en hausse de 47% sur douze mois. Un 1er trimestre est à la fois très satisfaisant et très prudent pour l’avenir. « En dépit du contexte, la collecte s’est poursuivie en avril, mais comme attendu, son rythme est très inférieur à celui de la période avant confinement » déclare son Président. Jusqu’à présent, on n’observe pas de mouvement de retraits. Une excellente performance que Frédéric Bôl, Président de l’ASPIM, relativise en estimant que «il est encore trop tôt pour mesurer les conséquences des crises sanitaire et économique sur le secteur et la performance des fonds ». Cela d’autant [...]

Les SCPI résistante avant la crise2020-06-10T16:37:43+02:00